M

 

Petit constat de l'impact des serviettes hygiéniques sur l'écologie...

Lorsqu'on se préoccupe de l'environnement, la panète terre, et c'est la moindre des choses je trouve, on se rend assez vite compte que la société de consommation actuelle est un vrai gouffre écologique.

Je ne sais pas comment on en est venue à penser que l'on pouvait souiller impunément  (et sans nous auto-détruire) notre lieu de vie, mais c'est d'une stupidité affligente.

Bien surs vous allez me dire que les 1ers responsables sont les multi nationales, les industriels & co, sauf que ces gros vilains ne pourraient rien faire sans notre consentement... en consommant nous choisissons notre camp !

J'en suis arrivée à un moment de ma vie ou je me rend bien compte de tout cela, et surtout où je n'ai plus envie de participer à ce fléau. En tout cas je n'ai pas envie de rester les jambes croisées (bah oui les jambes puisque je vais vous parler de menstruations).

Selon greenpeace, l'industrie des protections hygiéniques est l'une des plus polluantes au monde. En effet, essentiellement composée de plastique, une serviette met autant de temps à se dégrader qu'une bouteille pet de Coca-Cola. Soit 500 ANS !!!

Une femme dans sa vie va consommer entre 10 000 et 15 000 protections menstruelles.

Bref au final ces déchets finissent soient par polluer les nappes phréatiques (donc l'eau mais aussi la terre), soit elles sont incinérées et c'est notre air qui est prit pour cible.

Je suppose qu'à force de ne pas communiquer sur ce sujet, de faire comme si celà ne nous concernait pas, de vouloir gagner en confort, on a perdu le réflexe de s'en soucier, sauf que pourtant nous sommes les 1er responsables des conséquences que cela peux avoir.

shopping

En ce qui me concerne je me suis dis : les serviettes hygiéniques lavables sont une solution, pourquoi pas !

Et je vais donc tenter l'expérience. Ce sera ma façon de m'impliquer personnellement dans une cause qui me tient à coeur : la préservation et le respect de l'environnement.

Et pour ceux qui pensent que cela ne sert à rien, que je brasse de l'air, qu'à notre échelle on ne peux pas faire grand chose, je répondrais que ce sentir impuissant est la 1ère chose qui nous empêche de faire quoi que ce soit. Et je vous avoue, que le simple fait de vivre en harmonie avec ses idées est déjà une énorme satisfaction personnelle source de bonheur au quotidien. J'ai besoin de vivre comme je l'entend et non pas comme les pubs, les gens, la France, l'entendent.

tampon

J'allais omettre de vous parler de l'aspect sanitaire, soit la santé.

Les serviettes contiennent du gel absorbant, constitué en fait de toutes petites perles, les mêmes que l'on trouve dans les couches pour bébé (faites le test en découpant une couche ou une serviette on dirait du sel).

Ce polymere issu de l'industrie chimique, appelé polyacrylate de sodium, transforme le liquide en gel.

On le retrouve aussi dans.... les lubrifiants intime ! Il est biensurs irritant, allergène et non biodégradable. Surtout si vous en touchez ne mettez pas les doigts à la bouche, l'ingestion de se produits est toxique, tout comme son inahalation d'ailleurs...

Toutes les serviettes et tampons sont blanchis au chlore. Cela laisse un résidu appélé Dioxine. Issues du blanchiment mais aussi de la combustion, les aliments aussi sont contaminés et essentiellement les viandes, le poisson et les produits laitiers. Les dioxines sont cancérigènes, perturabateurs endocriniens, toxiques pour le foetus etc...

En plus de ça nous retrouvons dans nos chères serviettes : du plastique, des pesticides, des additifs de parfums, des alcools, de l'aluminum....

La paroie vaginale et la vulve, constituées de muqueuses, sont très absorbantes et tous ces produits vont dans notre organsime qui ne sait comment s'en débarrasser, donc, nous les gardons dans notre corps, et elles saccumulent, années apres années...

Vous en tirerez les conclusions que vous souhaiterez, les miennes sont faites.

Pas la peine de chercher la liste des ingrédients sur vos paquets de tampons ou serviettes par contre, pour une raison évidente les industriels refusent de les mettre.

 

Donc à venir, très prochainement, un article qui vous parlera de ma 1ère expérience avec les serviettes lavables.

Je vous direz quelle marque j'ai choisis et pourquoi, la gamme de prix, le rendement et si je suis satisfaite de l'utilisation.

Je sais que beaucoup vont me demander "pourquoi les serviettes lavables et pas la cup ?"

Ma réponse sera "Par choix personnel, je vais vers ce qui me convient le mieux, et la cup, un corps étranger en plastique qu'il faut insérer dans son vagin, ne me convient pas. Ceci dis, pour celles à qui cela convient, c'est une bonne alternative aux protections classiques et polluantes."

A très bientôt

MARGE

 

Sources :

http://www.cancer-environnement.fr/367-Dioxines.ce.aspx

http://www.consoglobe.com/substances-que-cachent-protections-intimes-cg

http://www.planetoscope.com/